Les référents défense et sécurité nationale

Imprimer

Les référents défense et sécurité nationale des universités et des grandes écoles ont été institués par le protocole Défense-Éducation du 31 janvier 2007. Ils sont nommés par le président de l'université ou le directeur de l'école.
Les missions du référent défense et sécurité nationale sont :

  • D’informer sur les filières et études de défense existant dans l’établissement.
  • De promouvoir, au sein des enseignements disciplinaires, la prise en compte des notions de défense et sécurité nationale.
  • De favoriser la création, dans le cadre de la nouvelle licence, d’unités d’enseignement libres « défense et sécurité nationale ».
  • D’accompagner, le cas échéant, l’expérimentation du référentiel national « Intelligence économique et  nouveaux risques du 21ème siècle »
  • De faire connaître aux étudiants les possibilités d’engagement au profit de la défense : réserve militaire, sessions jeunes de l’IHEDN…
  • De faire connaître aux étudiants les débouchés professionnels ouverts dans le secteur de la défense
  • D’organiser événements et conférences destinées à faire connaître aux étudiants les problématiques de défense et de sécurité.
  • De sensibiliser les enseignants chercheurs à l’intérêt du champ de recherche « défense et sécurité »
  • D’assurer l’interface avec le trinôme académique
  • D’être la « tête de réseau » des réservistes militaires de l’établissement, dans le cadre de la mission de rayonnement que leur confie le protocole.

 

Ces activités sont susceptibles d'être reconnues dans le cursus de formation par les unités
Ils sont aujourd'hui plus de 140 et ont été réunis, pour la première fois, le 18 décembre 2009. À cette occasion, le secrétaire général du Conseil supérieur de la réserve militaire (CSRM) les a sensibilisés à leur mission de soutien, à la politique de la réserve militaire, à laquelle les ministères de la Défense, de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur et de la recherche sont convenus d'apporter leur concours (Convention-cadre du 2 janvier 2008).

Protocole d’accord entre le ministère de la Défense et le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche, du 31 janvier 2007

Remplacé pour l’enseignement supérieur par :
Protocole d’accord entre le ministère de la Défense et des anciens combattants et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche pour le développement et la promotion de l’esprit de défense, 20 avril 2012

Le séminaire des référents défense et sécurité nationale des universités et établissements d’enseignement supérieur

Ce séminaire a un double objectif  :

  • apporter une vision actualisée des problématiques de défense
  • contribuer à forger une identité collective du réseau des référents

Public

Cette fonction créée dans le cadre du quatrième protocole Défense-Éducation, signé le 31 janvier 2007, est le plus souvent confiée à des enseignants-chercheurs, fréquemment vice-présidents, chargés des études et de la vie universitaire, parfois aussi directeurs généraux des services.

Séminaire

Un premier séminaire s’est déroulé, les 6 et 7 mars 2012, à l’École militaire, dans le cadre d’une convention passée entre l’IHEDN, le ministère de l’Enseignement supérieur et la Délégation à la mémoire, au patrimoine et aux archives (DMPA).
Le programme aborde les questions d’organisation de la défense, la stratégie de défense nationale, la défense territoriale, l’industrie de défense, les opérations extérieures ou encore la prise en charge des blessés de l’armée de terre.

Prochain rendez-vous

Un prochain séminaire est  prévu en 2014 à l"Ecole milltaire.

Programme

Programme du séminaire 2013

Documentation

Référentiel « Intelligence économique et nouveaux risques du 21e siècle »

Livre Blanc - Défense et sécurité nationale 2013

 

Contact :

Delphine LAGRANGE
Docteur en science politique (CERI / Sciences Po Paris)
Département de la formation des études et de la recherche
delphine.lagrange@ihedn.fr