Union des associations de l’IHEDN pour la défense et la sécurité

Imprimer

 

 

Organisation

L’UNION-IHEDN, ce sont d’abord les auditeurs, des décideurs. Ils sont des hauts responsables des armées, de la fonction publique et du secteur privé. Ils ont un idéal et un objectif : promouvoir et développer l’esprit de défense et de sécurité. C’est pour accomplir cette mission que l’État a mandaté l’IHEDN pour les former.

En chiffres L’UNION-IHEDN a plus de 6000 auditeurs et près de 10 000 adhérents, regroupés en :

  • 2 associations nationales : l’Aa-IHEDN et l’Aa-CHEAr
  • 32 associations régionales ( métropole et outre mer)
  • 5 associations internationales, européenne, euroméditerranée, Afrique, Amérique latine et Asie / Moyen Orient
  • 3 associations thématiques, jeunes, intelligence économique, formation.

C’est également l’ouverture sur un partenariat avec plusieurs associations extérieures qui partagent nos idéaux et nos valeurs : la liberté d’opinion, la démocratie, la laïcité, la défense et la sécurité de l’Europe, la paix.

L’UNION-IHEDN, ce sont de nouveaux statuts modernisés adoptés le 7 mars 2006 qui renforcent son réseau de compétences.

 

Missions

Les missions des associations de l’IHEDN sont en constant développement.

  • Depuis la suspension du service national, les associations se sont fixées pour objectif de participer au renforcement du lien « Défense-Nation ». Dans ce but elles avaient créé en 1982 les « Trinômes académiques » pour les enseignants, en 1988 les « Conseillers de défense » auprès des ministères ou des préfets. Elles soutiennent désormais le développement des « Correspondants défense » dans les communes et participent aux réserves opérationnelles et citoyenne,
  • En raison de la mondialisation des économies et de l'accroissement de la concurrence entre entreprises, les associations, en accompagnant les travaux de l’IHEDN, créent en 2004 les « Relais intelligence économique-IHEDN »,
  • De plus, le ministère des Affaires étrangères ayant sollicité et soutenu une plus large ouverture de l’IHEDN aux dirigeants civils et militaires des pays amis ou alliés, nos associations accueillent désormais des auditeurs venant de ces pays.

 

Actions

En comités d’étude, au sein de chacune des 42 associations, les auditeurs poursuivent la réflexion qu’ils ont commencée à l’Institut. Ils sensibilisent les élus aux problèmes de défense. Ils s’investissent, au service des enseignants de l’Éducation nationale, dans l’activité des trinômes académiques. Ils participent aux « Réserves ». Ils remplissent des fonctions de conseillers de défense. Ils collaborent dans le domaine de l’intelligence économique aux réflexions du Haut responsable à l’intelligence économique et de manière cohérente aux actions des préfets de région sur tout le territoire.

Ils développent un grand nombre d’initiatives au service de la défense globale de la France et de l’Europe. Ce sont des relais d’opinions dans les secteurs où ils exercent leurs compétences.

L’UNION-IHEDN entreprend chaque année des actions vers ses auditeurs à Paris et en province. Elle aide et coordonne les nombreux colloques ou actions organisées par ses 39 associations. Elle rayonne à travers les « Rencontres européennes des auditeurs » de l'IHEDN, véritable synthèse nationale et annuelle des actions et réflexions des 42 associations.

Sa revue bimestrielle « DEFENSE », "Enjeux de défense et de sécurité civils et militaires" est un media spécialisé reconnu par tous.

Son annuaire, dont le Président Georges POMPIDOU se plaisait à dire qu’il était "l’annuaire des annuaires " regroupe les milliers de citoyens responsables qui développent les activités des associations de l’UNION-IHEDN.

Le rôle des associations a pris, au fil des ans, une ampleur considérable. En France et à l’étranger l’engagement de leurs adhérents se manifeste dans les activités professionnelles et à des postes divers de responsabilité, souvent à des niveaux très élevés de l’Etat et de l’entreprise. Il se manifeste surtout par leur sens du bien public qui s’exerce, avec compétence, par des mandats électifs et dans les formes multiples de la vie associative.

C’est la diversité des origines des auditeurs et leur sens de l’engagement pour la Nation qui constituent sans nul doute l’originalité et la force de l’ensemble « Institut et UNION-IHEDN ».

L’auditeur, formé par l’IHEDN, nommé par décret du Premier ministre, met son honneur à accomplir, avec le sens du devoir, la mission qui lui a été confiée : promouvoir et développer une culture de défense globale et de sécurité.

 

L’Association nationale des Auditeurs de l’IHEDN (AA)

L’Association nationale des Auditeurs de l’IHEDN (AA) rassemble les auditeurs des sessions nationales et d’anciens cadres militaires et civils de l’Institut. Cette association s’est donnée pour but :

  • de maintenir et développer entre les personnes ayant participé aux travaux de l’Institut, les liens qui se sont noués à cette occasion
  • de promouvoir l’esprit de défense et, à cette fin d’encourager l’étude des questions intéressant la Défense Nationale
  • d’apporter son concours à l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale pour l’accomplissement de sa tâche

 

 

L'Association regroupe ceux qui ont été auditeurs du CHEAr, participant aux sessions nationales et méditerranéennes, depuis leur création. S'y ajoutent quelques membres d'honneur, triés sur le volet, et dont l'apport incontestable à l'Association les autorise à bénéficier des mêmes avantages que les auditeurs.


 

Les Associations régionales (AR)

 

Les Associations Régionales (AR), au nombre de 32, regroupent les auditeurs des sessions régionales de l’IHEDN ainsi que des auditeurs des sessions nationales et des c

adres résidants en province. L’engagement des auditeurs se poursuit au-delà des sessions régionales et affiche trois objectifs :

  • maintenir et renforcer les liens entre les auditeurs de l’IHEDN
  • développer l’esprit de défense dans la nation
  • contribuer à la réflexion sur la défense nationale et apporter son concours à l’Institut pour l’accomplissement
    de sa tâche

 

 

L’association des Auditeurs Européens (EUROPE-IHEDN)
 

L’Association des Auditeurs Européens (AAE), créée en 1988, regroupe près de 400 membres, issus de 36 pays, ayant suivi une session européenne de l’IHEDN à Paris. L’Association a pour objet :

  • de maintenir et renforcer les liens entre les auditeurs afin de créer un réseau dynamique et convivial d’experts impliqués dans les questions de défense de l’Europe «de l’Atlantique à l’Oural»
  • de contribuer à la réflexion sur l’identité européenne de sécurité et de défense et d’apporter son concours à l’IHEDN pour l’accomplissement de sa tâche dans ce domaine.

 

 

L’Association nationale des auditeurs jeunes (ANAJ)

 

L’ANAJ-IHEDN est la première association française de jeunes sur les problématiques de défense et de sécurité avec plus de 1700 membres.

Créée en 1996, l’ANAJ-IHEDN regroupe l’ensemble des auditeurs jeunes formés par l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN) qu'ils soient étudiants, jeunes professionnels, fonctionnaires, élus et responsables d’association. Reconnue « Partenaire de la réserve citoyenne » par le ministère de la Défense sans discontinuer depuis 2007, l’ANAJ-IHEDN est là pour dynamiser et synthétiser une réflexion jeune, imaginative et impertinente, autour des problématiques de défense, regroupant les sphères économiques, civiles et militaires, et de relations internationales.

Chaque année, l’ANAJ-IHEDN organise une soixantaine d’événements dans toute la France pour faire rayonner l'esprit de Défense.

 

 

L’Association des auditeurs des sessions internationales Euro-Méditerranée (Euromed-IHEDN)

L’Association des Auditeurs des Sessions Internationales Euro-Méditerranée (Euromed-IHEDN) de l’IHEDN regroupe, depuis juillet 2004, d’anciens auditeurs français et étrangers de ces sessions ainsi que des cadres de l’Institut les ayant organisé. L’Association des Auditeurs des Sessions Internationales Euro-Méditerranée (Euromed-IHEDN) de l’IHEDN regroupe, depuis juillet 2004, d’anciens auditeurs français et étrangers de ces sessions ainsi que des cadres de l’Institut les ayant organisé.

Cette association a pour objet :

  • de maintenir et renforcer les liens entre les auditeurs et anciens auditeurs, des sessions internationales
    Euromed de l’IHEDN,
  • de développer l’esprit de partenariat euro-méditerranéen notamment sur les questions de défense et de sécurité,
  • de contribuer à la réflexion sur les questions euro-méditerranéennes relatives à la défense et la sécurité et d’apporter son concours à l’IHEDN pour l’accomplissement de sa tâche dans ce domaine.

 

 

L’Association des auditeurs en intelligence économique (IE-IHEDN)

L’Association des Auditeurs en Intelligence Economique (AAIE) compte aujourd’hui plus de 100 praticiens issus des différents domaines d’activités des entreprises privées mais également des différents corps d’armées...

Cette association a pour vocation de :

  • promouvoir l’Intelligence Economique dans tous les secteurs d’activités de notre Société,
  • diffuser une véritable culture d’Intelligence Economique au plan national,
  • apporter des outils d’aide à la décision aux Instances Gouvernementales en charge de ces thèmes,
  • être force de proposition pour l’éducation, la formation et l’intégration des métiers de l’Intelligence Economique au cœur de nos entreprises,
  • contribuer à la réflexion sur la Défense Nationale et apporter son concours à l’IHEDN pour l’accomplissement de sa mission.

 

 

L’association IH-AFRIQUE (IH-AFRIQUE)

L’association IH-AFRIQUE rassemble plus de 350 auditeurs issus des 53 pays du continent africain, mais aussi les français et les cadres des sessions internationales « Le forum de l'IHEDN sur le continent africain » (FICA).

L’association s’est donnée pour but :

  • de renforcer et développer les liens de cohésion entre les auditeurs des sessions internationales de l’Institut.
  • de promouvoir le dialogue et les échanges entre le Nord et le Sud, en matière de sécurité.
  • de contribuer à la réflexion sur les questions africaines concernant la défense et la sécurité.
  • d’apporter ses conseils et son savoir à la décision aux Instances Gouvernementales  
  • d’apporter son concours à l’Institut  des hautes études de défense nationale pour l’accomplissement de sa mission.