Prix scientifiques de l'Ihedn

Imprimer

Les prix scientifiques de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) ont pour but de mettre en valeur la recherche consacrée aux questions de défense, de sécurité, de relations internationales, d’armement et économie de défense.

Ils permettent également de favoriser les liens entre l’IHEDN, le monde universitaire et la recherche.

Créés en 1998, ils récompensent chaque année des chercheurs en master II recherche et en doctorat, dont les travaux, soutenus dans l’année, font progresser les connaissances dans le domaine des sciences humaines et sociales.

Les candidatures sont étudiées par un jury composé d’universitaires et de personnalités qualifiées désignés par le directeur de l’IHEDN. La sélection des lauréats s’effectue d’après les critères indiqués dans le règlement du concours.
 

Master II « Défense et géopolitique »

  • Session 1 :  du lundi 16 janvier au vendredi 20 janvier 2017
    Clôture des inscriptions : vendredi 16 décembre 2016
    Contact : 01-44-42-84-77
     
  • Session 2 :  du lundi 30 janvier au vendredi 3 février 2017
    Clôture des inscriptions : lundi 28 novembre 2016
    Contact : 01-44-42-59-70
     
  • Session 3 :  du lundi 20 au vendredi 24 février  2017
    Clôture des inscriptions : mercredi 18 janvier 2017
    Contact : 01-44-42-84-77
     

Les modalités de candidature sont indiquées dans le règlement du concours.

 

Contact :

Delphine LAGRANGE
Docteur en science politique (CERI / Sciences Po Paris)
Département de la formation des études et de la recherche
delphine.lagrange@ihedn.fr

 

 

Liste des lauréats
Catégorie "Thèse et master II recherche 2015-2016"
 

Catégorie "Thèse de doctorat"

Premier prix de thèse :
M. Simon CATROS :
Sans vouloir intervenir… Les états-majors généraux français – Armée, Marine, Armée de l’Air et Colonies – dans la prise de décision en politique étrangère, 1935-1939, thèse d’histoire, soutenue à l’université Paris IV Sorbonne, sous la direction de M. le professeur Olivier Forcade.

Deuxième prix de thèse :
Mme Lucile MAERTENS Quand le bleu passe au vert. La sécurisation de l’environnement à l’ONU, thèse de science politique, soutenue à Sciences Po Paris, en cotutelle avec l’université de Genève (Unige), sous la codirection de Monsieur le professeur Bertrand Badie et de Mme la professeure Géraldine Pflieger.

Troisième prix de thèse de 2000 euros :
Mme Sophie MOMZIKOFF, "Voir en plus clair notre avenir radieux". La Nouvelle Pensée gorbatchévienne, origines et influences, hommes et réseaux, 1956-1992, thèse en histoire, soutenue à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction de Mme le professeur Marie-Pierre Rey.
 

Par ailleurs des lettres de félicitations ont été décernées aux candidats suivants :

Mme Candice MENAT, Réflexions sur la guerre motorisée à travers la littérature militaire : étude comparative France-Allemagne-Grande-Bretagne (1919-1935), thèse en histoire, à Sciences Po Aix-en-Provence, sous la direction du LCL Rémy-Porte.

M. Antoine BONDAZ, De l’insécurité à la stabilité : la politique coréenne de la Chine de 2009 à 2014, thèse en science politique, soutenue à Sciences Po paris, sous la direction de M. le professeur François Godement.
 

Catégorie "Mémoire de recherche de master 2"

Premier prix de mémoire :
M. Benjamin PUYBAREAU, Secret et relations extérieures en démocratie : normativité et fonction sociale du secret dans l’arène internationale, mémoire de master 2 recherche en science politique, soutenu à Sciences Po Paris, sous la direction de M. Ariel Colonomos.

Le jury a décidé d’accorder trois seconds prix de mémoire ex aequo :

Mme Claire CHAUFAUX, La lutte contre la piraterie en Insulinde dans les stratégies chinoise et américaine – Entre opérations de sécurisation maritime et rivalités géostratégiques, mémoire de master 2 recherche en science politique, soutenu à l’université Lyon 3, sous la direction de M. Olivier Zajec.

Mme Marianne HERVIEU, Le système des Nations unies face aux pandémies : vers un après-Ebola ?, mémoire de master 2 recherche en droit international public, soutenu à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction de Mme le professeur Geneviève Bastid-Burdeau.

M. Pierre-Alexis HIRARD, La fin de la marine allemande, lendemains de guerre et avenir naval (1918-1923), mémoire de master 2 recherche en histoire, soutenu à l’université Rennes 2, sous la direction de M. le professeur Vincent Joly.

Par ailleurs des lettres de félicitations ont été décernées aux candidats suivants :

M. Olivier ARANDA, La bataille de Prairial : le Fleurus de la marine républicaine ? mémoire de master 2 recherche en histoire, soutenu à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction de M. le professeur Pierre Serna.

M. Philippe BOU NADER, Les différentes interprétations extensives du droit de légitime défense sous l’article 51 de la Charte des Nations unies et leur légalité en droit international public, mémoire de master 2 recherche en droit public, soutenu à l’université Paris II Panthéon-Assas, sous la direction de Mme Pascale Martin-Bidou.

Mme Sophie GOTLEF, La perception américaine du Japon pendant l’occupation américaine du Japon (1945-1952), mémoire de master 2 recherche en histoire, soutenu à l’université Paris VII Diderot, sous la direction de Mme Claire Tran Thi Lien et de M. le professeur Éric Seizelet.