Direction

Directeur : général de corps d’armée Patrick DESTREMAU

 

Le préfet Kléber ARHOUL Directeur adjoint et secrétaire général de l’Institut des hautes études de défense nationale
Le général de corps d’armée Patrick Destremau est directeur de l’Institut des hautes études de défense nationale et de l’Enseignement militaire supérieur depuis le 1er septembre 2018.

Tout au long de sa carrière, il a alterné des postes de responsabilité en états-majors ou de commandements opérationnels et des périodes de formation.
 
Il a été sous-chef "Performance" à l'état-major des armées de 2016 à 2018 et adjoint au sous-chef "Performance" de 2014 à 2016. À ce titre, sous la responsabilité du chef d'état-major des armées, il était en charge de la préparation et du moral des armées mais aussi de l’organisation générale et du modèle des ressources humaines des armées.

Précédemment, il conduit la réforme du commandement des armées et représente le chef d’état-major des armées dans la réforme de la gouvernance du ministère (2011-2014). A été secrétaire général du Collège des officiers de cohérence opérationnelle (2010-2011), officier en charge du programme "Scorpion" visant à renouveler les capacités de combat terrestre (2007-2010) et architecte des systèmes d’information de l’armée de Terre (2002-2004).

Il a commandé le Régiment d'infanterie chars de marine RICM (2004-2006). En particulier, il est chef du groupement tactique n°1 en République de Côte d’Ivoire d’octobre 2004 à février 2005 quand, lors des événements de novembre 2004, il est chargé avec son unité d’évacuer les ressortissants français menacés dans la ville d’Abidjan.

Il a été sous-chef "Opérations" à l’état-major interarmées du commandement supérieur en Nouvelle-Calédonie (2000-2002), en charge notamment des opérations, de l’action de l’État en mer et du développement des relations internationales militaires avec les États de la région (Australie, Nouvelle-Zélande, arc mélanésien).

De 1984 à 2000, il occupe de nombreux postes opérationnels, notamment au sein du RICM (Chef de peloton, commandant d’escadron, chef du bureau opérations). Dans ce cadre, il participe à de nombreuses opérations en Afrique Sahélienne et Centrale, dans les Balkans et dans le Pacifique Sud.

Il accède à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr-Coëtquidan en septembre 1981. À sa sortie, en 1983, il rejoint l’École d’application de l’arme blindée cavalerie (EAABC) de Saumur.

Il est ingénieur de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr, de l’École nationale supérieure des télécommunications (Sup’Telecom) et breveté de l’École de guerre. Il a été auditeur de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) et du Centre des hautes études militaires (CHEM) de 2006 à 2007.

Le général de corps d’armée Patrick Destremau est commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite. Il a été décoré de la croix de la Valeur militaire avec palme et à l'ordre du corps d'armée.
Marié et père de cinq enfants, il est né à Alger en 1960.


Directeur adjoint : préfet Denis CONUS

 

Par décret du 27 janvier 2020 du Président de la République, Denis Conus, Préfet, a été nommé directeur adjoint de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN). Il était précédemment Préfet de la Marne.

Né à Lons le Saulnier (Jura), après des études secondaires à Dole (Jura), Denis Conus a suivi des études supérieures à Lyon et à Paris. Il est titulaire d’un diplôme de l’Institut d’études politiques de Lyon et d’une maîtrise en droit public.

L’IHEDN est sa 17ème affectation dans une carrière marquée par la mobilité tant géographique que par la diversité des responsabilités exercées au service de l’État et des collectivités territoriales.

Après être entré dans la fonction publique parisienne où il a été Secrétaire Général adjoint puis Secrétaire Général d’une mairie d’arrondissement, et une affectation au Conseil de Paris, Denis Conus est détaché au Conseil Général de la Corrèze en qualité de directeur de cabinet du président du Conseil Général.

De retour à Paris, il est chargé de mission au cabinet du Maire de Paris (Jacques Chirac) avant d’être nommé chef de cabinet du Secrétaire d’État au développement rural puis conseiller technique au cabinet du Ministre chargé de l’équipement, du logement, des transports et du tourisme.

Sous-préfet en 1996, il devient chef de cabinet du Préfet, Secrétaire Général de la Préfecture de Paris puis sous-préfet d’Ussel (Corrèze).

De juin 1999 à août 2007, il est mis à disposition de la Présidence de la République en qualité de chef du service de l’administration et de la conservation du Palais de l’Élysée et des résidences présidentielles.

D’août 2007 à janvier 2019, il sert successivement Préfet du Gers, de la Haute-Loire, du Lot et Garonne et de la Marne.

Il est marié et père de trois enfants.