Maghreb : le problème identitaire et ses répercussions.

Communauté IHEDN

 

La relation complexe que les populations maghrébines entretiennent avec les éléments constitutifs de leur identité en dit beaucoup sur les difficultés du Maghreb à se construire et sur la violence qui mine ces sociétés.
En quoi consiste ce problème soulevé au XIVème siècle par l’historien et sociologue Ibn Khaldûn ?
Quels sont les causes de son émergence dont les répercussions se font sentir aujourd’hui au-delà des frontières géographiques du Maghreb ?
Si d’autres facteurs ne sont pas à négliger, qu’en est-il du rôle de l’islam ?

Razika ADNANI est philosophe, islamologue.
Elle membre du Conseil d’Or ientat ion de la Fondation de l’Islam de France, membre du conseil scientifique du CCEFr et directrice fondatrice des Journées Internationales de Philosophie d’Alger. Elle a contribué aux travaux du séminaire "Laïcité et fondamentalismes" organisés par le Collège des Bernardins. Ses derniers ouvrages : La nécessaire réconciliation dans lequel elle aborde la question de la violence, de la relation à soi et à l'autre et de l'identité, paru en 2014 aux éditions UPblisher et Islam : quel problème ? Les défis de la réforme est paru paru en 2017 aux éditions UPblishe.