Cycle défense et sécurité nationale "journalisme/communication"

Thématique - Jeunes
Permettre à des étudiants spécialisés en journalisme et en communication de compléter leur enseignement théorique en approfondissant en commun, avec des praticiens, les questions de défense, de géopolitique et de relations internationales, dans une perspective de professionnalisation notamment.
Objectifs

1) appréhender les problématiques de défense à caractère stratégique en lien avec les enjeux géopolitiques majeurs, au regard des missions du ministère des Armées et du  ministère de l’Europe et  des Affaires étrangères ;
2) confronter les points de vue avec des agents de l'Etat, des forces armées et des journalistes et reporters spécialisés dans le domaine de la défense ;
3) renforcer la capacité d’analyse et promouvoir une réflexion en commun entre les participants afin de développer des aptitudes au débat et à l’argumentation dans le cadre de travaux collectifs en comité.

 

Publics concernés

Etudiants en école de journalisme, de communication ou en filière universitaire spécialisée

Principaux thèmes

1) Etat du monde et stratégie de défense de la France face à l’évolution des menaces
2) Connaissance des armées et de l’outil de défense
3) Base industrielle et technologique de défense (BITD)
4) Politique et outils de communication du ministère des Armées

 

Dossier présenté par l’école ou l’université de rattachement

Etre scolarisé dans une école de journalisme, de communication ou université sous convention avec l’IHEDN

- Conférences et tables rondes
- Témoignages de praticiens et retours d’expérience
- Travaux en comités et restitutions écrite et orale des réflexions
- Visite de sites militaires et/ou industriels.

 

  Diplôme / Attestation

Via le responsable de la formation de l’école de journalisme, de communication ou de l’université

Les travaux en comités sur des thématiques de défense donnent lieu à la rédaction collective d’une note de position qui est restituée et discutée devant un jury.
Les étudiants ayant suivi le séminaire sont admis à l’association des anciens auditeurs (ANAJ).

 

Professeur responsable de la formation et/ou IHEDN