Session nationale "Armement et économie de défense"

Thématique - Armement et économie de défense

Cette session nationale "Armement et économie de défense" a été intégrée à l’IHEDN en 2010. Elle est l’héritière du Centre des hautes études de l’armement (CHEAr) créé en 1964.

Historique

Objectifs
  • Approfondir, en commun, la connaissance des questions d’armement et d’économie de défense
  • Découvrir la stratégie de défense de la France, l’organisation des armées, les particularités de chaque force et saisir comment celles-ci opèrent ensemble, par des témoignages des plus hautes autorités militaires, des visites de sites opérationnels et des présentations dynamiques
  • Étudier les problématiques d’armement et d’économie de défense par des visites d’industries de l’armement et des rencontres avec des autorités de la Direction générale de l’armement (DGA) et des personnalités du secteur industriel
  • Développer en commun des aptitudes au débat et à l’organisation, dans un environnement socioprofessionnel diversifié, dans le cadre de travaux collectifs en comités.
Publics concernés
  • Chaque session réunit environ une cinquantaine d’auditeurs, prioritairement âgés de 35 à 55 ans.
  • Ce sont tous des cadres à haut potentiel, avec une répartition sensiblement équilibrée autour de quatre origines
La Direction générale de l'armement (DGA)
Les trois armées et la Gendarmerie nationale 
L’industrie, notamment de défense
Les administrations civiles, les organismes de recherche, la société civile (personnalités issues du monde politique, de la presse ou des syndicats)
  • La session nationale "Armement et économie de défense" intègre des auditeurs étrangers européens et américains dans le cadre de notre partenariat avec la Dwight D. Eisenhower School for National Security and Resource Strategy
Principaux thèmes
  • Le contexte géostratégique politique et économique
  • La conception du système global de défense
  • L’équipement des forces
  • L’utilisation des capacités
  • L’international et la diplomatie de défense

Le cycle de formation est constitué de conférences-débats, de travaux en comités, de visites et de missions d'étude à l'étranger
 

  • Les conférences-débats portent, notamment, sur l’économie et l’industrie de défense, l’organisation de la France en matière de défense, de sécurité et d’équipement des forces. Une partie des conférences est prononcée en anglais
  • Les travaux en comités sont l’occasion pour les auditeurs de réfléchir à des sujets relatifs à l’armement et à l’économie de défense
  • Les visites concernent à la fois des sites militaires, des sites de la DGA et des sites industriels
  • Les missions d’étude à l’étranger, hors d’Europe, permettent aux auditeurs de découvrir les institutions, les organisations étatiques et industrielles, dans le domaine de la défense
  • Les deux missions d’étude, à Bruxelles et dans un autre pays européen, enrichissent les modules relatifs aux communautés européennes et à l’Otan.
  • Un exercice de mise en situation éprouve la capacité de prise de décision en environnement complexe

LES INSCRIPTIONS SONT CLÔSES
Date limite de dépôt des candidatures en ligne : le 31 mars 2018

  • Être prioritairement âgé de 35 à 55 ans
  • Maîtrise de l’anglais
  • Maîtrise du français pour les non-ressortissants étrangers
  • Intérêt pour l'économie de défense

Titre d'auditeur conféré par arrêté du Premier ministre (parution au Journal officiel)

  • Titre d'auditeur conféré par arrêté du Premier ministre (parution au Journal officiel)
  • Admission à l’Association des auditeurs de l’IHEDN, à l’issue de la formation

 

Droit d’inscription – Session nationale « Armement et économie de défense »

Les droits d’inscription sont fixés comme suit, selon le statut de l’auditeur ou la qualité de son employeur :

 

Entreprises, groupe de presse et de médias et établissements publics de plus de 10 000 salariés*

15 000 €

Entreprises, groupe de presse et de médias et établissements publics de 1 000 à 10 000 salariés*

10 000 €

Entreprises, groupe de presse et de médias et établissements publics de 250 à 1 000 salariés*

7 000 €

Entreprises, groupe de presse et de médias et établissements publics de  moins de 250 salariés*

3 500 €

Les fonctionnaires des ministères, de la fonction publique hospitalière, de la fonction publique territoriale, les élus européens, nationaux et locaux, les chambres consulaires

3 500 €

Ministère des Armées

5 500 €

Militaires et diplomates étrangers, les organisations internationales

5 500 €

Associations et organisations professionnelles, professions libérales

3 500 €

Journalistes indépendants

3 500 €

Représentants des cultes et syndicats

1 000 €

 

L’IHEDN prend en charge les auditeurs, à partir de l’École militaire, pour tous les déplacements et missions d’étude.

* Les droits d’inscription des candidats des sociétés ou des entités de groupe sont établis au titre du GROUPE.

  • Les travaux et conférences ont lieu les jeudis et vendredis
  • Les règles de fonctionnement de cette session nationale fixent le volume des activités à environ 62 de journées d’études, de visites ou de missions en France et à l’étranger