Rapport d’activité 2017 de la « Communauté IHEDN »

Introduction

La « Communauté IHEDN » est composée de trois acteurs aux rôles complémentaires :
•    L’Institut lui-même, au cœur des actions de formation et d’information aux questions de défense et de relations internationales ;
•    Les auditeurs et plus particulièrement les associations d’auditeurs rassemblées au sein de l’UNION-IHEDN qui fédère actuellement 42 associations internationales, nationales, régionales et thématiques ;
•    Le Fonds de dotation de l’IHEDN qui assiste l’Institut dans l’accomplissement de ses missions, le développement de ses projets, et les projets à caractère exceptionnel choisis et qualifiés par l’IHEDN.
Parmi les priorités fixées par le Plan stratégique 20/20 de l’Institut, figure notamment celle d’« agir en véritable communauté de l’IHEDN ».
Dans ce but, ont ainsi été mises en place :
•    Des réunions trimestrielles des dirigeants de la « Communauté IHEDN » ;
•    La diffusion, sur une base mensuelle à l’ensemble de ses membres, d’un calendrier des activités des trois acteurs de la « Communauté IHEDN » avec visibilité trimestrielle ;
•    Et l’actualisation des connaissances des auditeurs par l’envoi via l’UNION-IHEDN, sur une base trimestrielle, des textes et documents de référence en matière de défense et de sécurité.
Ce rapport présente les missions de chacun des acteurs de la « Communauté IHEDN », ainsi que leur mode de fonctionnement, puis une synthèse de leurs activités en 2017, dans le domaine de la formation, de l’information et de la recherche.

I – Acteurs

1.    Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN)

1.1    Présentation

Institut interministériel de formation visant à développer l’esprit de défense et à sensibiliser aux questions internationales, l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) dispense des formations et diffuse des informations dans les domaines des politiques de défense, étrangère, armement et économie de défense. Il réunit des responsables de haut niveau appartenant à la fonction publique civile et militaire, ainsi qu’aux différentes catégories socioprofessionnelles de la nation, français ou étrangers pour les préparer à l’exercice de responsabilités dans ces domaines.
L’Institut trouve son origine en 1936 dans le Collège des hautes études de défense nationale fondé par l’amiral Castex, auquel succédera en 1948 l’IHEDN.

1.2    Fonctionnement

Etablissement public administratif placé sous la tutelle du Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), l’IHEDN est doté d’un conseil d’administration composé de 23 membres. Il est organisé en 4 départements : formation, études et recherche ; activités nationales ; activités internationales ; administration générale.
L’institut reçoit, chaque année, une subvention pour charges de service public (7 396 553€ en 2017, soit une baisse de 2,28% par, rapport à 2016), qui couvre essentiellement les charges de rémunérations et les charges sociales du personnel, ainsi que les frais de fonctionnement de la structure.
•    Moyens financiers
o    Ressources encaissées en 2017 : 10 211 919€
Dont 2 266 750€ de ressources propres, soit une progression de 14,7% par rapport à 2016
o    Total des dépenses en 2017 : 9 413 190€
Rémunérations : 69%
Activités : 28,8%
Investissements : 1,17%
Interventions : 0,83%
•    Moyens humains : 90,5 ETP
o    36,7 agents titulaires sous contrat, position normale d’activité et agents non titulaires en congé de mobilité (civils)
o    18 militaires
o    2,9 ouvriers d’Etat
o    32,9 agents non titulaires

2.    UNION-IHEDN

2.1    Présentation

Créée en 1975, l’UNION-IHEDN est une fédération d’associations au service de la promotion de l’esprit de défense. En 2017, l’UNION-IHEDN regroupe et fédère l’ensemble des 42 associations d’auditeurs de l’IHEDN soit :
•    3 associations nationales : AA-IHEDN, AA-CHEAr et ANAJ-IHEDN
•    32 associations régionales de métropole et des outre-mer : AR-IHEDN
•    7 associations internationales et thématiques : Europe-IHEDN, Euromed-IHEDN, Afrique-IHEDN, AmLat-IHEDN, AMO-IHEDN, IE-IHEDN et AFEDS-IHEDN. L’association Cohésion Nationale et Citoyenneté (CNC-IHEDN), créée en 2017, verra son intégration au sein de l’Union en 2018.

L’UNION-IHEDN a pour vocation de susciter, coordonner et soutenir les activités menées par les associations, agréées par le directeur de l’IHEDN, pour diffuser l’esprit de défense, renforcer les liens entre les citoyens et la nation ainsi que développer ceux avec nos partenaires européens et étrangers.

2.2    Fonctionnement

•    Organisation
o    42 Assemblées générales
o    Environ 300 réunions de Comité directeur et de bureau
Tous les auditeurs membres des Comités directeurs des 42 associations sont des bénévoles.
•    6 878 adhérents cotisants au 31 décembre 2017
o    3 376     membres AR-IHEDN (métropole et outre-mer)
o    1 683    membres AA-IHEDN
o    1 180    membres ANAJ
o    123    membres AAIE-IHEDN
o    516    membres AA-CHEAr
o    NC        membres issus d’une session internationale

•    Moyens
Le compte de résultat de l’Union-IHEDN s’établit à 420 k€, équilibré en produits et charges pour l’année 2017.
 
o    Produits
-    Suite à l’action volontariste de certaines associations, l’année 2017 se termine avec un nombre de cotisations dépassant à nouveau les 7 000 membres actifs, en augmentation de 2,5 % par rapport à 2016.
-    En revanche, l’érosion du nombre d’abonnements au magazine « Défense » s’est poursuivie puisque le nombre d’abonnements réglés à l’Union a franchi à la baisse la barre des 2 500 (-3,6 %).
-    Les cotisations, les abonnements, le montant des ressources générées par la publicité dans le magazine « Défense » et dans l’annuaire de l’Union, ainsi que la vente d’articles de représentation ont constitué 39 % des ressources de l’Union en 2017 (ressources propres).
-    L’action des trinômes académiques s’est amplifiée de manière très conjoncturelle au cours de l’année 2017, suite (i) à l’augmentation de la subvention accordée à ce titre par la Direction des patrimoines (90 000 €), de la mémoire et des archives et (ii) au décalage dans le versement d’une tranche de la subvention 2016 (ressources affectées).
-    Le complément des produits est assuré par une subvention de l’IHEDN (35 000 €) et par une dotation d’équilibre de fonctionnement de la DPMA (65 000 €).

o    Charges
-    Salaires et charges sociales, frais généraux (y compris la logistique immobilière) et provisions réglementaires ont représenté 51 % des charges de l’Union en 2017.
-    La subvention destinée aux actions des Trinômes académiques, gérée comme une ressource affectée, se retrouve intégralement en charges à hauteur de 150 k€.
-    Communication et rayonnement, à travers le site internet, le magazine « Défense » et l’annuaire de l’Union ont représenté 11 % des charges, et des aides ponctuelles ont été accordées à certaines associations.
-    Compte-tenu de l’arrivée étalée mais majoritairement de plus en plus tardive dans l’année civile tant des subventions que des versements des diverses associations de l’Union, seule une trésorerie sensiblement égale à une demi-année de fonctionnement en début d’exercice permet d’assurer sereinement les charges obligatoires (salaires et versements aux organismes de protection sociale et de retraite, charges récurrentes d’occupation des locaux sur la BDPEM et de logistique. Au 1er janvier 2018, elle permettait d’assurer 166 jours de fonctionnement sur la base des prévisions de dépenses pour l’exercice 2018.

3.    Fonds de dotation de l’IHEDN

3.1    Présentation

Créé en 2010, le Fonds de dotation de l’IHEDN a pour objectif de soutenir, grâce au mécénat, l’Institut des hautes études de défense nationale dans l’accomplissement de ses missions de développement de l’esprit de défense et de sensibilisation aux questions internationales, en soutenant la diffusion de connaissances en matière de défense et de sécurité nationale, d’armement et d’économie de défense, et de questions internationales.
Grâce à sa capacité d'opérateur, il a pour objet d'accompagner et de faciliter le développement des projets de l'IHEDN dont celui-ci lui confie la réalisation, et la prise en charge des dépenses de toute nature résultant de leur engagement. Cela concerne aussi bien :
-    L’organisation de colloques et séminaires favorisant la cohésion nationale, la citoyenneté et la promotion de l’esprit de défense auprès des jeunes ;
-    La conduite de travaux de recherche académique dans les domaines de la défense et de la sécurité nationale ;
-    Le soutien de tout projet que l’IHEDN souhaiterait promouvoir dans le prolongement de ses missions : manifestations, événements, publications, etc.

3.2    Fonctionnement
En lien avec de potentiels mécènes et l’IHEDN, le Fonds de dotation de l’IHEDN identifie des projets. Les programmes soutenus et suivis par le fonds sont choisis par son Conseil d’administration, en conformité avec l’objet du fonds. Une fois les conventions de mécénat signées et les fonds versés, ces derniers font l’objet d’un reçu fiscal permettant au donateur de bénéficier d'une réduction d'impôt (60% du montant des versements, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaire). Le Fonds met en œuvre les actions. Par la suite, il informe ses mécènes des actions menées et les invite à participer à certaines manifestations (ouvertures et clôtures de séminaires, activités des Chaires, événements organisés par l’IHEDN, etc.).
En 2017, le Fonds de dotation de l’IHEDN a bénéficié du mécénat de groupes qui le soutenaient déjà les années précédentes (Airbus, Lafarge Holcim France et SNCF depuis 2011 ; MBDA France, Renault Trucks Defense, Safran et Thales depuis 2013, Naval Group depuis 2016), ainsi qu’en 2017 de SOFEMA, SPEMA et Total SA.
Libéralités reçues en 2017 : 598 000 €.
En 2017, le Fonds de dotation de l’IHEDN a directement contribué, par le biais du mécénat, au financement de deux projets portés par l’IHEDN :
•    La mission d’étude de la session nationale « Armement et économie de défense » de l’IHEDN qui a eu lieu en Australie au mois de mars a bénéficié du mécénat de MBDA France pour 10 000€ ;
•    La publication en mai de la première édition de l’ouvrage de l’association nationale des Jeunes de l’IHEDN (ANAJ) « S’engager par la plume » a bénéficié du mécénat de Total SA pour 3 000€.
 

II – Activités

1.    Formation

1.1    IHEDN

En 2017, l’IHEDN a conduit 58 actions de formation pour plus de 2 300 personnes :
•    3 sessions nationales irriguent, désormais, les formations de l’IHEDN. « Politique de défense »,depuis 1948 ; « Armement et économie de défense », depuis 2010 ; « Enjeux et stratégies maritimes », depuis 2016.
•    4 sessions en région : pour accroître le maillage social et territorial de l’esprit de défense, l’institut organise plusieurs formations en région, y compris outre-mer. En 2017 elles se sont déroulées à Toulouse/Pau, Clermont-Ferrand/Montluçon/Lyon, Orléans/Bourges et Nancy/Pont-à-Mousson/Charleville-Mézières.
•    16 formations à l’Intelligence économique : une thématique introduite dès 1996 qui innerve l’ensemble des formations de l’institut.
•    1 formation à la gestion des crises à l’international, créée en 2010, pour appuyer la politique publique visant au renforcement de l’expertise des acteurs – publics ou privés – de la gestion des crises modernes, lesquelles ne se conçoivent plus sous un seul volet, civil ou militaire.
•    3 formations pour les agents du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) : depuis 2010, une convention lie l’IHEDN et l’Institut diplomatique et consulaire (IDC). A ce titre, des modules spécifiques « Défense » sont dispensés aux agents du MEAE en formation continue à l’IDC, afin de leur permettre de découvrir les forces armées en général, de leur proposer des éléments pour revisiter la politique française en matière de défense et les initier aux enjeux liés à l’intelligence économique.
•    12 cycles jeunes s’adressent aux étudiants et professionnels, civils et militaires de 20 à 30 ans pour les sensibiliser aux grands enjeux et défis de la défense et des relations internationales.
•    3 cycles spécialisés : afin de toucher un plus grand nombre d’acteurs de la nation, des cycles spécifiques sont organisés en direction de publics ciblés et spécialisés, avec pour 2017 deux cycles Cohésion nationale et citoyenneté et un cycle pour les collaborateurs parlementaires.
•    8 formations vers l’Europe, avec sept cours au Collège européen de sécurité et de défense (CESD), une session européenne des responsables d’armement (SERA).
•    5 formations vers l’international organisées sur une base géographique en partenariat soit avec la Direction de la coopération de sécurité et de défense (DCSD) du MEAE, soit avec la Direction Générale de l’Armement (DGA).

Par, ailleurs, au titre de nos partenariats avec des insituts homologues :
3 séminaires d’échanges : 2 séminaires bilatéraux - avec la BAKS allemande et avec la National Defense University (NDU) de Malaisie - et un séminaire avec l’institut Egmont à Bruxelles.

1.2    UNION-IHEDN

•    En lien avec l’IHEDN
Une centaine d’adhérents assurent régulièrement un soutien logistique, une aide au recrutement et un encadrement pour les sessions nationales, régionales, les séminaires Jeunes ainsi que Cohésion Nationale et Citoyenneté (CNC) de l’Institut.

•    Trinômes académiques
o    Anniversaire
Programme phare depuis 1987, les trinômes académiques ont fêté leur 30e anniversaire le 22 novembre avec plus de 200 invités, membres des trinômes et partenaires. Des interventions de grands témoins et acteurs de l'enseignement de défense ont ponctué cet événement.

o    Activités
-    Contribution à 16 rallyes citoyens/lycéens/collégiens en Aquitaine, Normandie, Bouches-du-Rhône, Ile-de-France, Poitou-Charentes, Midi-Pyrénées, Limousin
-    Soutien robuste apporté aux activités entre établissements scolaires et unités militaires
-    212 Classes Défense et Sécurité Globale
-    Participation des élèves aux cérémonies officielles
-    18 colloques
-    Animation des Lundis de l’IHedn dans les lycées
-    Accompagnement des Cadets de la Défense
-    Remise du « Prix du Gouverneur militaire de Marseille » à 4 classes du trinôme académique de Nice

o    Prix
Labellisé Union-IHEDN, le premier Prix Louis QUINIO est lancé en 2017 à la mémoire de l’ancien président de l’UNION-IHEDN, co-fondateur avec Pierre GARRIGUE, alors doyen de l’Inspection générale d’histoire-géographie, des Trinômes académiques en 1987. Il récompense les associations pour leur engagement au service du Trinôme académique.

-    1er Prix : AR27 Océan Indien
-    2ème Prix : AR15 Région Nord
-    3ème Prix : AR32 Nouvelle Calédonie
-    3 Prix du jury : AR9 Provence, AR19 Midi Pyrénées, AR29 Nice-Côte d'Azur

1.3    Fonds de dotation

•    7e cycle « Découverte »
Soutenu depuis 2011 par la SNCF, ce cycle s’adresse à de jeunes adultes d’Ile-de-France, tous en formation professionnelle post bac (apprentissage) et désireux d’approfondir leurs connaissances en matière de défense et de sécurité.
Les grands objectifs de la défense nationale leurs sont présentés à l’École militaire, la réalité de l’outil militaire est appréhendée grâce à la visite d’une unité (régiment de l’armée de Terre, groupement de gendarmerie nationale, etc.) et les enjeux de la sûreté en entreprise sont présentés à travers la visite de sites représentatifs de cet aspect de l’activité de l’entreprise mécène. Ils sont en outre invités à mener une réflexion collective sur un thème donné et à présenter le fruit de leurs travaux sous forme de recommandations.
La 7e édition du cycle « Découverte », s’est déroulée du 27 au 29 mars et a accueilli 36  participants.
•    11e journée « Cohésion nationale et citoyenneté »
Ces journées s’adressent depuis 2011 à ceux qui, en régions, œuvrent au quotidien au profit de la jeunesse et sont confrontés à des problématiques communes tout en n’ayant que trop rarement l'occasion de partager leurs expériences : cadres du milieu associatif, enseignants et chefs d’établissement, cadres de la politique de la ville et des collectivités locales, élus locaux, militaires, magistrats, etc.
L’objectif est de susciter une réflexion collective sur les notions de communauté nationale, de citoyenneté et d’esprit de défense chez ces personnes aux profils et parcours divers et variés, mais qui ont tous un rôle de relais auprès des jeunes, notamment ceux issus des quartiers les moins favorisés.
La 11e journée « Cohésion nationale et citoyenneté » a été organisée à Châteauroux le 16  novembre. Elle a rassemblé environ 80 participants.

2.    Information-publication-rayonnement

2.1    IHEDN

•    En 2017, l’IHEDN a conduit 54 actions d’information touchant plus de 11 100 personnes. Acteur central de la diffusion de l’esprit de défense, l’IHEDN s’impose comme un lieu privilégié du débat et de la réflexion, nécessaires à la compréhension des enjeux stratégiques, avec :
o    8 Lundis de l’IHedn
o    4 Débats de l’actu
o    1 « Rencontres de l’IHEDN »
o    2 Conférences
o    7 Colloques et tables-rondes en partenariat
o    24 Salons et événements professionnels
o    8 Réceptions de délégations étrangères

•    L’Institut a également publié quatre documents retranscrivant les travaux des auditeurs, qui ont été adressés à des décideurs étatiques et privés, notamment la hiérarchie des auditeurs de l’IHEDN.
o    Rapports des comités de la 53e SN « Armement et économie de défense » 2016-2017
o    Regards AED de la 53e SN « Armement et économie de défense » 2016-17
o    Rapports de comités de la 2e SN « Enjeux et stratégies maritimes »
o    SERA 29 Reports : Restitutions des travaux de la 29e Session européenne des responsables d’armement (SERA)
•    La valorisation des actions menées par l’institut et son rayonnement, pour développer l’impact des formations et du débat nécessaire à la compréhension des enjeux stratégiques se sont traduites par :
o    Promotion
-    6 salons professionnels
-    5 salons « Jeunes » Marseille/Nantes/Paris/Nice/Dijon
-    13 événements professionnels
o    Base de données
-    111 campagnes de courriels ciblés
-    5 000 envois postaux
-    + de 6 000 nouveaux contacts enregistrés dans la base de données de l’Institut
o    Internet
-    152 886 visiteurs
-    676 026 pages vues
-    9 205 visionnages de vidéos via Viméo
o    Réseaux sociaux
-    9 949 abonnés sur Twitter
-    10 004 abonnés sur LinkedIn

2.2    UNION-IHEDN

•    Forum des études
Les associations animent des groupes d’étude autour du thème d’étude transversal de l’UNION. En 2017, « l’Autonomie stratégique de la France » a été mise en perspective par les auditeurs avec une restitution lors du Forum organisé le 8 décembre par l’AR16 à Paris. Il a rassemblé environ 280 personnes.

•    « Printemps des auditeurs »
Initié en 2017 par l’AR 16 Paris-Île de France, le « Printemps de auditeurs », organisé en partenariat avec l’IHEDN et l’Union-IHEDN, a pour vocation de présenter à un large public extérieur à l’IHEDN, les témoignages d’auditeurs sur leurs engagements et leurs parcours afin d’attirer d’autres candidats vers les formations dispensées par l’Institut. Cette manifestation a rassemblé environ 150 personnes.

•    Partenariats/nouvelles initiatives
o    Partenariats signés avec des entreprises dans le cadre de la réserve citoyenne AR1 ;
o    Jumelage entre l’Université de Bretagne Sud (UBS) Lorient et l’Université de Dakar AR5 ;
o    Co-organisation du Congrès de cyber-sécurité de Sibiu AR10 ;
o    Intégration de lycéens aux travaux d’études AR15 ;
o    Obtention d’un accessit dans le cadre du Trophée CIDAN pour le travail sur le « Dialogue interculturel et interreligieux » AR16 ;
o    Participation du Relais intelligence économique avec la CRCI d’Alsace et la CCEF AR22 ;
o    Signature de la convention Trinôme académique de la Martinique AR26 et de la Guadeloupe AR31 ;
o    Partenaire de la conférence Intelligence Campus à Sophia Tech AR29 ;
o    Cycle de conférences « Rendez-vous du TANC » (Trinôme académique de la Nouvelle Calédonie) AR32 ;
o    Mise en place de « Cafés stratégiques » mensuels en lien avec l’Université de Bretagne Sud à l’attention des étudiants AR5 ;
o    Mise en place d’un Module Eenseignement Libre (MEL) intelligence économique à l’université AR10.

•    Conférences - Débats – Colloques  
Avec plus de 300 évènements, les associations contribuent à sensibiliser aux enjeux d’aujourd’hui qu’ils soient culturels, économiques, idéologiques, sécuritaires et militaires auprès des auditeurs et du grand public. En 2017, augmentation de la réflexion liée à la stratégie de cyber-sécurité et cyberdéfense.

•    Rencontres avec les Élus
o    3 Séminaire des élus : Nancy (54) - Paris (75), Drancy (93).
o    19 Séminaires Correspondants Défense : Vire (14), Dijon (21), Bordeaux (33), Mont-de-Marsan (33), Agen (47), Angers  (49), Nancy (54), Metz (57), Nevers (58), Avesnes-sur-Helpe (59), Cambrai (59), Croix (59), Douai (59), Pau (64), Pontvallain (72), Yvré l’Évêque (72), Versailles (78), Épinal (88), Drancy (93).

•    Missions d’études à l’étranger
Singapour et Malaisie (AACHEAr & AA-IHEDN), Genève et Biélorussie (AA-IHEDN), Shanghai (AR16), Liban (ANAJ), Allemagne (Europe IHEDN), Congrès Cyber-sécurité en Roumanie (AR10).

•    Publications
o    Union des associations
Les travaux des auditeurs menés en 2016 sur les enjeux que la mer représente pour notre pays, ont été publiés en mars 2017 : le « Livre bleu pour la France, La mer » a été édité par La Documentation Française à 800 exemplaires
o    Associations
-     « Terrorisme, Fanatisme et Psychiatrie » AA-IHEDN, Lavauzelle
-    « La dissuasion française, regards croisés » AACHEAr, La Documentation Française
-    « S’engager par la plume, la parole à la jeunesse ! » ANAJ, publication avec le soutien de l’IHEDN, à la DILA.
-    Les associations contribuent, en outre, régulièrement au bimestriel Défense magazine, envoient des communiqués de presse, publient des lettres d’information, et mettent en ligne sur leurs sites des articles, notamment les actualisations des connaissances transmis par l’IHEDN.
•    Communication  
o    Défense magazine : tirage moyen 3 500 exemplaires et près de 2 500 abonnés
o    Twitter : 15 000 abonnés
o    Tweets : 26 000
o    Facebook : 15 000 abonnés
o    LinkedIn : 8 000 abonnés

•    Rayonnement extérieur
Les associations entretiennent des relations privilégiées et régulières avec les réserves, les préfectures, les parlementaires, les conseils départementaux et régionaux, les rectorats, les collectivités locales, les instances militaires, les entreprises ainsi que les associations liées à la défense.
De nombreuses visites, rencontres avec des instances militaires, des entreprises sont organisées au fil de l’année ainsi que des visites mémorielles.

•    Retransmissions des Lundis de l’IHedn dans 29 sites.

2.3    Fonds de dotation

•    Pour sa communication et son rayonnement, le Fonds dispose d’un site internet (www.fdd-ihedn.fr) et d’un compte twitter (@FDD_IHEDN).

•    La communication de la chaire Castex de Cyberstratégie et la diffusion de ses travaux sont essentiellement assurées via son site internet (www.cyberstrategie.org) et son compte sur le réseau social Twitter (@Chaire_Castex).

•    La communication de la chaire Économie de Défense et la diffusion de ses travaux sont essentiellement assurées via son site internet (www.economie-defense.fr) et son compte sur le réseau social Twitter (@Chaire_Ecodef). Elle édite également une newsletter trimestrielle, sous format papier et numérique.

3.    Soutien à la recherche

3.1    IHEDN

Au centre d’un dispositif de transmission de savoirs, l’Institut, dont les statuts fixent une mission de recherche, développe une coopération rapprochée avec le monde universitaire qui nourrit les formations et participe au rayonnement de la pensée stratégique de défense. Cette coopération se traduit par la gestion de deux programmes de soutien aux doctorants :
•    Les Prix scientifiques qui récompensent chaque année des chercheurs en doctorat et master 2, inscrits dans une université française : enveloppe de 13 500€ en 2017 pour 4 thèses primées ainsi que 3 mémoires de masters 2.

•    Le soutien financier et pédagogique aux doctorants : pour un montant en 2017 de 28 000€ destiné à 21 chercheurs ; la Fondation Pierre Ledoux a également appuyé financièrement ce programme à hauteur de 20 000€ avec 7 candidats sélectionnés.

3.2    Fonds de dotation

•    Chaire Castex de Cyberstratégie
Soutenue par Airbus Group depuis sa création en novembre 2011, la chaire Castex de Cyberstratégie a pour titulaire Frédérick DOUZET, professeure des universités à l’Institut Français de Géopolitique de l’Université Paris 8.
La chaire réunit une équipe de chercheurs en géopolitique dont l’objectif est de nourrir la réflexion sur les enjeux mais également les dynamiques qui animent le cyberespace. Grâce à ses publications, conférences et journées d’études, l’équipe de la chaire a développé un réseau de chercheurs associés et d’experts du secteur public et industriel lui permettant d’être une plateforme de ressources et d’échanges, visant à faire avancer le dialogue sur la cyberstratégie.
En 2017, la chaire a organisé un séminaire fermé à l’attention de décideurs d’entreprises pouvant être intéressées à soutenir la chaire par le mécénat, ainsi que deux séminaires
« Jeunes Chercheurs ». L’équipe est intervenue dans vingt-et-une conférences en France et à l’étranger, dans huit réunions de haut niveau, ainsi que dans de nombreuses formations de l’IHEDN. La chaire a effectué sept publications.
La chaire a par ailleurs contribué à la Revue stratégique de défense et de sécurité nationale à travers la nomination de Frédérick DOUZET au comité de rédaction. Elle a également pris part à un séminaire organisé par le SGDSN dans le cadre des travaux de la Revue stratégique de cyberdéfense. Enfin, plusieurs jeunes chercheurs de la chaire ont participé au séminaire « La Relève stratégique » organisé par l’IRSEM.

•    Chaire Économie de Défense
Créée fin 2013 et actuellement soutenue par MBDA France, Naval Group, Renault Trucks Defense, Safran et Thales, la chaire Économie de Défense est placée sous l’autorité de son titulaire Jean BELIN, maître de conférences à l’Université de Bordeaux. Le professeur Christian de BOISSIEU en préside le Conseil scientifique.
Née du constat que l’Économie de Défense est une discipline peu représentée ou structurée en France, la chaire a pour objectifs de fédérer et diffuser la pensée économique de défense, produire une recherche universitaire de référence et être une interface entre monde académique, décideurs publics et acteurs privés. Pour ce faire, la chaire intervient ou participe à la création d’enseignements spécialisés, anime des groupes de travail, organise des conférences et produit des travaux de recherche à destination de la communauté scientifique et du grand public.
En 2017, la chaire a organisé deux grandes conférences publiques, rassemblant chacune plusieurs centaines de participants, qui ont notamment permis de confronter les points de vue de décideurs publics et privés :
•    La première, sur le thème « Les industries de défense, un atout pour l’économie ? », a été organisée en mars à l’Alliance française, en partenariat avec le Cercle des économistes ;
•    La seconde, sur le thème « Le financement de la défense : quelles solutions pour quels besoins ? », a été organisée en novembre à la Maison de la Chimie, en partenariat avec le ministère des Armées. A l’occasion du discours qu’elle a prononcé pour clore cette journée, la ministre des Armées, Madame Florence PARLY a salué la dynamique positive, utile et réfléchie que la chaire contribue à alimenter.
L’équipe de la chaire s’est par ailleurs fortement impliquée au niveau universitaire, en intervenant dans cinq formations et en participant à des conférences et séminaires nationaux et internationaux. Elle a également publié six articles de recherche et est intervenue dans différents médias (Les Echos, France Culture, etc.)