Conférence des Lundis de l' IHEDN du 22 janvier 2018

Lundis de l'IHedn

"Les défis de la justice pénale internationale”

avec Bruno Cotte
Président honoraire de la Chambre criminelle de la Cour de cassation
ancien président de Chambre à la Cour pénale internationale.
 

Après avoir décrit les principales étapes de la justice pénale internationale, Bruno Cotte met l’accent sur la Cour pénale internationale, qui a vu le jour le 1er juillet 2002, suite à la conférence de Rome du 17 juillet 1998. Le statut de Rome qui régit la Cour pénale internationale a été adopté par 123 États parmi lesquels ne figurent toutefois pas des acteurs clés, tels les États Unis, la Chine ou la Russie.
 
La Cour est compétente à l’égard du crime de génocide, des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre et, conformément à un amendement de 2010, à l’égard du crime d’agression, même si la France n’a pas ratifié cet élargissement. Les nombreuses critiques, parfois fondées, dont les acteurs de la justice pénale internationale font l’objet (lenteur, etc…) sont examinées sans détour.
 
Bruno Cotte conclut néanmoins à la nécessité de défendre cette justice malgré ses imperfections qui tiennent, à ses yeux, en grande partie au fait que la Cour pénale internationale est une institution encore jeune.